Calmer l’inquiétude avec le Jin Shin Jyutsu

Publié par Isabelle Ducau le

Il est tout à fait légitime de ressentir de l’inquiétude dans la période que nous sommes en train de traverser. Nous sommes oppressés par les informations anxiogènes diffusées dans les médias. Nous nous sentons inquiets de notre avenir en tant que citoyens, en tant qu’individus, en tant qu’indépendants, en tant que salariés… Nous nous efforçons de maîtriser notre vie et de trouver du sens à ce qu’il se passe autour de nous.

Cet environnement anxiogène déclenche de l’inquiétude chez de nombreuses personnes, moi y comprise. Aussi je viens vous partager ici une aide à soi-même en Jin Shin Jyutsu pour se revitaliser et dissoudre autant que possible cette sensation d’inquiétude qui nous malmène. Voici une manière simple de calmer l’inquiétude lorsqu’elle se manifeste.

Comment définir l’inquiétude ?

Un état d’être

Lorsque je suis inquiète, cela signifie que je me trouve dans un état d’être qui m’empêche de trouver le repos. Je suis dans une situation où je commence à extrapoler l’avenir à partir de ce qu’il se passe dans le présent. Évidemment, cette extrapolation ne se fait pas de manière positive et c’est pour cela qu’elle fait le lit de l’inquiétude. En me basant sur les informations qui arrivent jusqu’à moi, j’imagine ce qu’il pourrait se passer par la suite, je fais des suppositions.

Aujourd’hui l’information facilement accessible par le biais des médias nous inonde de négatif. Si nous anticipons le futur en nous basant sur ces informations-là, alors nous allons inévitablement fabriquer de l’anxiété. Celle-ci se développe d’autant plus que nous ne comprenons pas ce qu’il se passe ou que nous avons le sentiment de perdre le contrôle de la situation.

Un stresseur du système immunitaire

L’anxiété est délétère pour notre santé, c’est un stress pour notre organisme et comme tout stresseur, elle impacte de façon négative nos défenses immunitaires. Il est donc important de ne pas la laisser s’installer, de conserver notre confiance en nous-même, en notre libre-arbitre et en la vie. En fonction de notre état de santé, de notre fatigue physique et psychique, notre capacité à voir les choses autrement se trouvera affectée et nous deviendrons plus sensibles à l’anxiété. C’est une sorte de cercle vicieux.

Il est essentiel que nous puissions rester en pleine possession de tous nos moyens, pour notre bien-être mais aussi pour celui de celles et ceux qui nous entourent ou nous côtoient. Être dans l’inquiétude c’est ne plus être ici et maintenant, c’est ne plus être au présent. L’anticipation négative systématique peut même pousser des personnes à éviter certaines situations pour se protéger de ce qu’elles redoutent. Le risque est de déboucher ensuite sur de l’angoisse pathologique qui nécessitera une prise en charge thérapeutique. Il est donc important de savoir calmer l’inquiétude.

Comment le Jin Shin Jyutsu peut calmer l’inquiétude ?

L’aide à soi-même en Jin Shin Jyutsu permet de dissoudre l’inquiétude. La pratique du Jin Shin Jyutsu comme celle de la sophrologie est un entraînement à se mettre à l’écoute de soi. Lorsque j’ai l’habitude d’écouter mes ressentis, je repère plus facilement les signes de l’inquiétude dans mon corps et dans mes pensées. Utiliser le Jin Shin Jyutsu devient alors un réflexe pour éviter l’aggravation de mes ressentis et le glissement vers l’angoisse.

Écouter ce qu’il se passe en soi, c’est exactement être au présent. Je ne peux pas être dans mon mental avec mes cogitations et ressentir mon corps en même temps. C’est impossible. Quand je suis dans mes ressentis, je suis dans le présent. Quand je pratique le Jin Shin Jyutsu, je suis dans le présent.

En Jin Shin Jyutsu, on parle d’attitudes. L’inquiétude est une attitude face à des évènements de notre vie. Cette attitude en particulier est en lien avec un déséquilibre des flux énergétiques d’organes de l’estomac et de la rate. L’aide à soi-même vise à ré-équilibrer la circulation énergétique pour limiter les obsessions et l’anxiété et calmer l’inquiétude. Si je suis moins anxieuse, je dors mieux et j’enclenche alors un cercle vertueux !

Je tiens mon pouce pour calmer l’inquiétude

Très facilement, je prends le pouce de la main gauche dans la main droite, avec fermeté mais sans trop serrer. Je tiens mon pouce pendant 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que je ressente des pulsations régulières dans ma main droite ou bien encore jusqu’à ce que je me rende compte que mon inquiétude s’est évanouie, que je me sens apaisée. Je fais ensuite la même chose en prenant mon pouce droit dans ma main gauche.

Jin shin jyutsu pouce

Tenir son pouce aide à harmoniser les flux énergétiques de l’estomac et de la rate.

Je tiens mes petits orteils

Oui en Jin Shin Jyutsu on prend son pied ! Il me suffit de tenir mon petit orteil gauche entre le pouce et l’index de ma main gauche, là aussi, fermement mais sans serrer trop. En même temps, je prends mon petit orteil droit entre le pouce et l’index de ma main droite. Pendant 3 à 5 minutes je tiens mes petits orteils ou au moins jusqu’à ce que je perçoive des pulsations régulières dans mes pouces et mes index.

jin shin jyutsu petit orteil

Tenir son petit orteil permet d’harmoniser les flux énergétiques du rein et de la vessie.

Je conjugue pouces et petits orteils

En Jin Shin Jytusu, pieds et mains sont reliés du point de vue du flux d’énergie qui circule dans le corps : la circulation de l’énergie dans le dos de la main droite présente le même trajet que la circulation de l’énergie dans la plante du pied gauche : il s’agit d’une relation inversée. En lien avec ce trajet énergétique dans le corps, le pouce de la main droite est relié au petit orteil du pied gauche. Le pouce est relié aux fonctions énergétiques de la rate et de l’estomac et le petit orteil est relié aux fonctions énergétiques du rein et de la vessie.

Quand les flux énergétiques de certains organes sont déséquilibrés, ils peuvent se trouver à l’origine d’une disharmonie physique, mentale ou émotionnelle. Celle-ci va se traduire par des symptômes physiques ou psychiques ou des états émotionnels désagréables. Pour rétablir l’équilibre des flux énergétiques, il me suffit de tenir mes pouces et mes petits orteils. Si tenir les deux petits orteils en même temps relève de l’exploit de souplesse (je sais que pour certains qui se reconnaîtront c’est le cas), vous pouvez tout à fait les tenir l’un après l’autre.

Tenir vos pouces et vos petits orteils vous permettra de vous aider à calmer l’inquiétude, notamment lorsque vous vous dites :

·      Je ne suis pas équilibré(e)

·      J’ai du mal à respirer

·      Mon rythme cardiaque est irrégulier

·      J’ai de la fièvre

·      J’ai des troubles digestifs

·      Je suis nerveux(se)

·      J’ai des crampes musculaires

·      Je me fatigue rapidement

·      Je m’inquiète pour un rien

·      Je ne me sens pas en sécurité

·      Je n’ai pas confiance en moi

·      Je n’arrive pas à perdre du poids

·      Je me sens tout(e) ballonné(e)

Pendant que vous tenez vos doigts ou vos orteils, respirez en conscience : expirez les inquiétudes et inspirez le calme. Si cela vous aide, fermez vos paupières pendant cette pratique, si vous en avez envie, laissez venir un sourire sur vos lèvres et laissez tomber vos épaules. Installez-vous toujours de façon confortable : assis(e), allongé(e), soyez à votre écoute, vous ne pourrez pas vous tromper.

Je vous souhaite une bonne pratique. Gardez à l’esprit qu’en Jin Shin Jyutsu, vous ne risquez pas de vous nuire ou de mal faire. Faites-vous confiance. Vous seul(e) savez ce qui est bon pour vous. Si vous souhaitez découvrir le Jin Shin Jyutsu, venez suivre une séance de pratique guidée, cela ne vous engage à rien et si vous appréciez, vous pourrez toujours vous inscrire aux cours ! J’organise aussi un week-end découverte les samedi 12 et dimanche 13 septembre 2020. Les liens sont sur la page d’accueil du site.

Prenez vraiment bien soin de vous. Il est vital de développer sa conscience individuelle dans ces temps troublés pour ne pas se laisser emporter ou paralyser par la peur.

Isabelle Ducau

Catégories : Jin Shin Jyutsu

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *