Qu'est-ce que la Sophrologie ?

Une méthode d'entraînement

La sophrologie est une méthode d’entraînement physique et mental. Elle a été créée en 1960 par le médecin neuropsychiatre Alfonso Caycedo. Elle consiste à développer la conscience de soi. Elle permet de revenir au corps et aux sensations à travers des exercices corporels simples, des exercices respiratoires et des exercices de visualisation  mentale positive. Elle vise à développer les capacités d’adaptation, la responsabilité et l’autonomie pour faciliter la vie en société.

Pour mieux se connaître

L’objectif de la sophrologie est de vous conduire à devenir plus conscient de votre corps, de vos émotions et de vos pensées. Vous faites alors le tri entre ce sur quoi vous pouvez agir et ce qui ne dépend pas de vous. Vous améliorez ce qui peut l’être et vous lâchez prise sur le reste. La pratique de la sophrologie vous conduit à devenir plus conscient de vous-même et à être davantage à l’écoute de vos ressentis et de vos besoins.

Pour apprécier le présent

Vous avez peut-être parfois tendance à ressasser le passé en vous reprochant de n’avoir pas fait ceci ou pas dit cela. Ou bien vous redoutez l’avenir en imaginant toutes sortes de difficultés et en construisant des scénarios catastrophes improbables. Pendant ce temps-là, vous n’êtes pas présent à vous-même, à vos ressentis, à vos émotions et à ce qu’il se passe autour de vous. Vous traversez le présent sans le voir et sans le vivre vraiment. Pratiquer la sophrologie c’est revenir à votre corps et donc à vos sensations du moment présent. C’est lâcher le mental et les cogitations pour vous concentrer sur ce qu’il se passe en vous et autour de vous.

Pour faire le plein de positif

Vous êtes naturellement conçus pour repérer le négatif pour des raisons de survie. Lorsque vous êtes en danger il est important d’agir pour vous mettre en sécurité. Donc, repérer ce qui ne va pas est vital pour tout être humain. Dans notre société occidentale actuelle, nous sommes constamment exposés à des situations que nous identifions comme potentiellement dangereuses : le stress du travail ou des obligations familiales, les mauvaises nouvelles aux actualités ou l’adaptation constante liée à un monde en perpétuel mouvement dans lequel tout change très vite. Si vous focalisez sur ces aspects négatifs, ils finissent par envahir tout votre espace et chaque point négatif qui arrive vient alourdir un peu plus votre besace.

Avec la sophrologie, vous mettez le projecteur sur ce qui va bien, sur ce qui est agréable, confortable, sur le positif. Il ne s’agit pas de nier le négatif. Il s’agit de capitaliser sur le positif. C’est comme recharger vos batteries à fond avec tout le positif possible pour que lorsque du négatif survient, vous soyez plus résilient et vous ayez plus de ressort. Ainsi vous pourrez rebondir plus rapidement et vous sentir moins affecté  personnellement par la situation à laquelle vous êtes confronté.

Pour connaître ses limites

A force de vous entraîner à écouter ce qu’il se passe en vous, vous devenez plus sensible aux changements qui se produisent en vous. Vous détectez plus tôt, les tensions physiques et mentales et vous identifiez les émotions qui vous traversent. Cette aptitude vous permet d’être davantage conscient de vos limites personnelles. Sans être à l’écoute de vous-même, vous allez tirer sur la corde au-delà de vos propres capacités de récupération. Vous franchirez la ligne rouge sans même en avoir conscience. Les conséquences peuvent être graves et conduire à l’épuisement ou à des problèmes de santé.

En pratiquant la sophrologie,  vous percevez les excès de tension et vous pouvez agir avant que la situation ne se dégrade. Cela ne veut pas dire que vous ne dépasserez plus jamais vos limites. Vous pourrez être amené à les dépasser mais vous le ferez en conscience, ce qui change tout. Ça permet d’éviter de se retrouver en burn-out sans comprendre pourquoi ni comment. Un dépassement transitoire est récupérable. Un dépassement chronique est extrêmement délétère.

Pour envisager l'avenir positivement

Lorsque Vous pensez à l’avenir, il arrive peut-être que vous imaginiez ce qui pourrait mal se passer. Certes il faut anticiper d’éventuelles difficultés mais il est néfaste de s’imaginer le pire. Notre cerveau ne fait pas la différence entre une expérience réellement vécue et une expérience imaginée. Pour lui c’est une expérience génératrice de souvenirs. Donc lorsque vous imaginez que votre examen va mal se passer ou que votre compétition sportive ne va pas se dérouler comme vous le souhaitez, c’est comme si vous faisiez réellement l’expérience d’un examen raté ou d’un échec à la compétition. Autant de fois vous imaginez le pire scénario, autant de fois vous vivez une expérience d’échec. Comment pourriez-vous vous présenter le jour J en étant serein ? Comment les choses pourraient-elles se dérouler du mieux possible pour vous alors que vous avez déjà accumulé tant d’expériences virtuelles d’échec ?

En pratiquant la sophrologie, il est possible de travailler sur des objectifs. L’idée est de définir l’objectif de manière à ce qu’il dépende à 100% de vous. Puis cet objectif est travaillé lors des séances en l’abordant de façon constructive et positive. La travail consiste à imaginer de quelle manière les choses pourraient se passer du mieux possible pour vous. Vous appuyer sur vos ressources et vos capacités, c’est vous placer dans les meilleures conditions pour aborder l’objectif. Capitaliser sur le positif et sur ce qui fonctionne permet de se dépasser.

La sophrologie en pratique

Une séance de sophrologie se déroule toujours en trois temps. Une première partie de prise de contact et d’échange entre le sophrologue et le client. Une deuxième étape de pratique. Je commence toujours par expliquer les exercices qui vont être réalisés et par répondre aux éventuelles questions. Puis nous passons à la pratique. Pour terminer la séance, un temps d’échange permet de revenir sur la manière dont la pratique a été vécue et sur les ressentis. Ce retour peut être fait oralement ou à l’écrit dans un carnet. Il est très important. Il a pour fonction d’ancrer le positif de la pratique et de contribuer ainsi à développer la conscience de soi au fil des séances.

La sophrologie se pratique debout ou assis sur une chaise, les yeux fermés pour faciliter la concentration. Le confort prime avant tout et à tout moment il est possible d’ouvrir les yeux ou de s’asseoir si le besoin se fait sentir. Il est important d’être à l’écoute de soi et d’être bienveillant envers soi-même. En tant que sophrologue je veille au confort des pratiquants.

La pratique de la sophrologie ne nécessite pas de tenue particulière. Il suffit de porter des vêtements confortables dans lesquels il est facile de se mouvoir et de respirer librement. Des chaussures sans talons sont souhaitables (ou bien se déchausser pendant la pratique) de manière à être bien stable sur ses appuis.

sophrologie

à qui s'adresse la sophrologie ?

La sophrologie est une pratique simple et douce. Elle est facile à mettre en œuvre mais demande une assiduité pour obtenir des résultats. Il s’agit véritablement d’un entraînement. Pas besoin d’y consacrer des heures chaque jour mais quelques minutes tous les jours ou tous les deux jours est un rythme idéal qui permet un travail de fond et une progression rapide. Tout le monde peut pratiquer la sophrologie. Les seules restrictions concernent certains exercices de visualisation dans les cas de maladies psychiques. A partir de 7 ans jusqu’à plus de 77 ans la sophrologie peut être pratiquée en individuel ou en cours collectifs.

Les exercices peuvent être adaptés pour tenir compte de l’âge, d’un handicap ou de douleurs temporaires. Je veille à votre confort lors de la pratique en cours collectifs. En accompagnement individuel les séances sont construites sur mesure et adaptées à votre personne et à votre problématique.

Pourquoi pratiquer la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode qui peut vous aider à faire face à diverses situations en utilisant vos propres ressources, guidé par le sophrologue. Les champs d’application sont multiples.

Pour gérer le stress

Notre physiologie est constituée de manière à réagir face à ce que nous percevons comme étant un danger. Ce mode de fonctionnement nous met à l’abri et nous a permis de survivre à des périodes ou les dangers prenaient la forme de bêtes sauvages ou d’éléments naturels déchaînés.

Aujourd’hui nos stresseurs sont autres : travail, difficultés familiales, relations conflictuelles, contraintes administratives, actualité anxiogène… La fréquence d’exposition au stress s’est grandement accrue et ne nous laisse guère le temps de récupérer entre deux « attaques ». L’usure nous guette si nous n’y prenons pas garde. Avec la sophrologie, Vous pouvez apprendre à composer avec le stress. Vous pouvez le comprendre pour mieux y faire face. Vous travaillez à améliorer votre adaptabilité.

Pour comprendre et utiliser vos émotions

Pour la grande majorité d’entre nous, les émotions sont un monde mal connu. Nous sommes souvent embarrassés lorsque nous sentons une émotion monter. Nous ne savons quoi faire et parfois même nous ne comprenons pas nos propres réactions. Nous ne nous reconnaissons plus. Cela peut être angoissant ou perturbant. Les émotions sont comme les voyants sur le tableau de bord d’une voiture. Elles apportent une information. Avec la sophrologie, vous pouvez apprendre à décoder les messages et à réagir en conséquence. Vous pouvez utiliser l’émotion comme une énergie à votre service, plutôt que de la subir sans la comprendre.

Pour travailler votre confiance en soi

La confiance en soi est un sentiment perçu par la personne qui sait qu’elle peut compter sur elle-même dans la plupart des circonstances de la vie. La confiance en soi est liée à l’affirmation de soi. Savoir dire « Non » ou « Stop » et savoir faire face à des reproches permet de s’affirmer et plus une personne s’affirme plus elle a confiance en elle. Pour pouvoir s’affirmer il faut d’abord s’accepter, s’aimer et avoir conscience de sa valeur personnelle. Il faut s’estimer soi-même. L’estime de soi est bâtie sur le jugement de valeur que nous portons sur nous-même.

Affirmation de soi, estimation de soi et confiance en soi sont intimement liées. La sophrologie vous permet de renforcer votre estime de soi et de pratiquer l’affirmation de soi et l’acceptation de soi. Ce travail vous conduit à faire face aux défis de la vie en étant plus confiant.

Pour améliorer votre sommeil

Lorsque notre sommeil est perturbé nos capacités de récupération sont affectées. Notre mémoire est moins efficace lorsque nous dormons mal et les apprentissages sont plus difficiles. Le stress est un facteur de dégradation de la qualité du sommeil. Grâce à la sophrologie, vous apprenez comment réagir en cas de stress aigu et vous acquérez des outils pour améliorer votre adaptabilité aux changements et votre résistance au stress chronique. De ce fait, vous améliorez la qualité de votre sommeil.

Pour vous préparer mentalement

Un projet ? Un changement de vie ? Un examen ? Un concours ? Une compétition sportive ? La sophrologie est une méthode d’entraînement mentale qui donne de bons résultats pour préparer un objectif. Notamment par des exercices de visualisation et de projection positives, elle vous permet de vous placer dans les meilleures conditions pour aborder un objectif en mettant le maximum de chances de votre côté pour tout ce qui dépend de vous.

Pour gérer la douleur

En cas de douleurs, un diagnostic médical est indispensable. La sophrologie peut ensuite intervenir pour vous accompagner et compléter tout traitement ou thérapie mise en place. Elle vient faciliter ou potentialiser vos traitements pour améliorer votre confort. Mon travail en tant que sophrologue consistera à vous apprendre à remettre la douleur à sa place au lieu de lui laisser occuper tout votre espace.