Réussir sa rentrée en douceur

Publié par Isabelle Ducau le

Les vacances sont terminées. La pause estivale n’est plus qu’un souvenir. Il faut reprendre le chemin du travail, de l’université, du lycée, du collège ou de l’école … Il faut changer de rythme, se remettre dans le flot de l’activité quotidienne. Selon la manière dont nous avons vécu nos vacances, notre niveau d’énergie sera différent. L’ambiance au travail va également jouer sur notre état d’être. Réussir sa rentrée, ça se prépare aussi ! Prenons quelques instants pour faire le point et voir ensemble quelques pistes qui nous permettront de réussir notre rentrée du mieux possible.

L’impact des vacances

Le fonctionnement le plus répandu dans la population active est le suivant : travailler toute l’année, le nez dans le guidon et s’accorder quelques semaines de repos avant de repartir de plus belle. Ces quelques semaines de pause vont avoir un rôle essentiel dans notre manière d’aborder notre rentrée.

Pas de vacances

Certains d’entre vous ne prennent pas de vacances. C’est à dire qu’ils ne partent pas en vacances. Ce peut être pour des raisons diverses (familiales, financières, de santé…). Certains indépendants et chefs d’entreprise n’arrêtent pas de travailler. D’autres prennent seulement une ou deux semaines dans l’année (démarrage d’activité, difficultés de l’entreprise, addiction au travail…).

Pour ces personnes là, il y a le risque d’avoir des difficultés à récupérer de la fatigue générée par leur activité professionnelle ou familiale (je pense aux mères au foyer). Il n’y a pas de changement de rythme, pas de coupure, pas de dépaysement et pas de relâchement. Difficile de récupérer, à moins que ces personnes aient la capacité de prendre des vacances sans partir de chez elles. Balades, activités sportives, jardinage, baignade, rencontres familiales… Toutes sortes d’activités sont possibles même sans quitter son lieu de résidence habituel. Ces activités permettent de retrouver de l’énergie en faisant des choses que nous aimons. Elles viennent nous nourrir d’émotions agréables. Faire ce qui nous met en joie est un bon moyen de réussir sa rentrée même sans être parti en vacances.

Des vacances effrénées

Certains partent en vacances avec un programme chargé de visites touristiques, d’activités culturelles ou sportives, de rencontres familiales. C’est un véritable tourbillon qui consomme beaucoup d’énergie. Ce n’est peut-être pas le meilleur moyen de réussir sa rentrée. Certes les émotions agréables seront au rendez-vous mais la débauche d’énergie nécessaire pour tenir le programme pré-établi est immense. Ce ne sera pas favorable à vivre l’instant présent, à savourer tranquillement les moments vécus et à relâcher les tensions physiques et mentales.

Combien de vacanciers sont plus concentrés sur les photos qu’ils prennent pour mettre sur les réseaux sociaux que sur les moments qu’il sont en train de vivre. C’est dommage car l’occasion de revivre ces moments là, dans ces endroits là avec ces personnes là ne se représentera peut-être pas de sitôt. Si vous avez besoin d’une semaine de repos pour vous remettre de vos vacances, c’est peut-être que celles-ci ne vous auront pas permis de recharger vos batteries. Mais peut-être n’était-ce pas votre objectif ? Posez-vous alors la question de savoir pourquoi vous avez besoin de ce rythme effréné.

Des vacances reposantes

Certains enfin vont opter pour des vacances tranquilles avec l’objectif de se ressourcer et de se reposer. Cela ne veut pas dire « ne rien faire », même si ça peut être une option. Partir sans tout décider à l’avance. Faire en fonction de la forme de chacun et des envies ou de la météo. Ne s’obliger à rien mais suivre plutôt la joie. Pour d’autres ce peut être l’occasion d’une digital détox. Se déconnecter pendant une semaine : plus de mobile, d’Internet, d’actualités, de notifications…. Prendre véritablement le temps de vivre, d’apprécier les lieux, les gens, les mets, les ambiances.

Celles et ceux qui choisissent ce mode de vacances sont d’avantage attentifs au présent. Ils vivent leurs vacances plus qu’ils ne passent des vacances. Au lieu de se laisser traverser par toutes sortes d’expériences plus ou moins intenses en mode passif, ils choisissent de ressentir et de vivre pleinement. C’est peut-être une des clés pour réussir sa rentrée ? Avoir rechargé les batteries et se sentir plein d’entrain et d’énergie.

Quelques pistes pour réussir sa rentrée

Se défouler pour évacuer les tensions

Foncer 47 semaines et se poser 5 semaines (dans le meilleur des cas) n’est pas profitable. Pour peu que la personne reste connectée à son travail (e-mails, SMS…) l’effet régénérant des vacances s’avère quasiment nul. Pour éviter l’épuisement, il est pertinent de se ménager des pauses régulières. La pratique d’un sport va permettre d’évacuer des tensions physiques en mentales. Pas besoin de faire du kickboxing ou du boot camp ! La marche ou la course, accessible à tous, sont d’excellents moyens de s’aérer et de consommer le trop plein d’énergie lié au stress.

Se mettre à l’écoute de soi et apprendre la détente

Pour conserver son équilibre, il est aussi possible d’avoir recours à des pratiques plus douces encore comme la sophrologie, la relaxation ou le Jin Shin Jyutsu. Ces pratiques vont permettre de se poser. Elles permettent d’apprendre à se mettre à l’écoute de soi, à repérer les tensions et à agir avant qu’elles ne deviennent problématiques. C’est un bon moyen d’éviter de tomber dans le stress chronique en s’autorisant des pauses régulières tout au long de l’année d’activité. La pause ne doit pas se faire uniquement en vacances. Apprendre à faire des micro-pauses dans sa journée de travail est un bon moyen de réussir sa rentrée. Ainsi vous développez votre adaptabilité.

Vivre au présent le plus possible

Pour éviter de perdre de l’énergie, il est important de vivre autant que possible dans le présent. Être pleinement présent et concentré sur ce que vous êtes en train de faire (conversation, travail, lecture…). Pendant que vous ruminez le passé ou que vous anticipez le futur (souvent négativement), vous passez à côté du présent. Se focaliser d’avantage sur le présent va booster la concentration et donc, l’efficacité. Ne pas se laisser distraire (par des notifications par exemple). Ne pas se laisser interrompre intempestivement dans son travail. Chaque interruption coupe la concentration et demande 15 minutes de remobilisation pour revenir pleinement sur la tâche. Accepter les interruptions c’est laisser fuir la rentabilité et la productivité. C’est se retrouver insatisfait le soir avec l’impression de n’avoir « rien fait » à part résoudre les problèmes des autres. La méthode pomodoro peut aider.

Une chose à la fois

Le multitâche est un leurre. La plupart du temps, faire plusieurs choses à la fois conduit à la dispersion, à une baisse d’efficacité et de productivité et à un risque d’erreur augmenté. Il est souvent plus profitable de se concentrer sur un seul sujet puis de passer ensuite à autre chose. Faire une pause de quelques minutes entre deux tâches majeures. Une micro-sieste (après la pause méridienne par exemple), quelques exercices de respiration, quelques étirements ou exercices de sophrologie, sortir à l’extérieur, aller boire un verre avec des collègue (la pause machine à café)… Si ces habitudes sont prises, réussir sa rentrée sera plus facile. Là aussi la méthode pomodoro peut être utile pour s’organiser une plage de travail monotâche efficace.

Quelques règles de base à la reprise

Pour réussir sa rentrée, il peut être utile de respecter quelques règles importantes :

  • Ne pas vouloir résoudre tous les problèmes restés en attente en même temps
  • Ne pas se jeter sur sa boîte e-mail pour épuiser manu militari les 538 e-mails reçus pendant votre absence. Les règles de tri et de redirection peuvent aider.
  • Prendre le soleil, s’aérer et bouger chaque jour (marcher autant que possible, prendre l’escalier…)
  • Conserver les bonnes habitudes ou réflexes adoptés pendant les vacances (petit déjeuner, étirements, jogging matinal, lecture, partager du temps de qualité avec ceux qui vous sont chers …)
  • Ne pas se faire de to do list longue comme le bras mais préparer sa reprise en douceur. Ne pas prendre des résolutions innombrables et donc forcément intenables et sources de frustration (comme pour la nouvelle année !)
  • Amorcer la reprise en se fixant des petits objectifs personnels réalistes, mesurables et atteignable, histoire de booster sa satisfaction du travail accompli
  • Organiser son temps de travail en visant l’efficacité pour le moindre effort : 20% de l’effort génère 80% du résultat !
  • Établir des priorités : se concentrer sur l’important et sur l’urgent. Attention aux fausses urgences ! Certains sont spécialistes en la matière et demandent des délais sans fondements réels, juste pour alléger leur charge mentale.

Avec ces quelques pistes vous avez déjà de quoi faire pour réussir votre rentrée.

Pour finir

En tous cas, je vous souhaite une excellente reprise. Et si l’envie vous prend de vous mettre à la sophrologie, cette année, les cours auront lieu en ligne. Un replay sera mis à disposition si vous n’êtes pas disponibles au moment de la séance. Il s’agit de séances en direct live, en visioconférence pour se rapprocher le plus possible des conditions réelles en présentiel. Je serais très heureuse de vous accueillir dans ces séances de groupe.

Bonne reprise à toutes et à tous et à bientôt !

Prenez soin de vous.

Isabelle Ducau

Catégories : Bien-être

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *